Aventech – Reyes Groupe

Home » Marché des énergies renouvelables à l’approche de 2030 !​
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts
Search in pages
job_listing
Filter by Categories
Conteneur
Evénements
Evénements
Flash info
Les News
Marché
PIRATE
Produits et services
Stockage énergie

Le marché des énergies renouvelables en pleine mutation !

Les annonces de notre président, Emmanuel Macron, ont permis de mettre en lumière le champ des possibles en vue de l'horizon 2030 et 2050

Lors de la réunion avec les patrons français à l’Elysée, le président de la république a proposé de nombreuses idées afin d’améliorer notre consommation énergétique afin d’atteindre un seuil de pollution de 0g de CO² à partir de 2050 et de limiter la consommation à partir de 2030.

La plupart du temps, notre production énergétique reste l’une des plus performantes et la moins émettrice en CO² du Vieux Continents. C’est un atout primordial que nous devons valoriser afin de faire valoir notre expertise dans le domaine. Un outil développé par une équipe danoise permet de visualiser en temps réel la consommation électrique pour de nombreux pays dans le monde. La France est très bien placée au sein de ce classement et n’a rien à envier à ces voisins européens (sauf certains).

screenshot-france-consommation-electrique
Voici un exemple de la consommation électrique en France
 
La réparation de la production énergétique est assez inégalitaire, près de 60% de la production provient du nucléaire, le reste est partagé entre énergies renouvelables et énergies fossiles comme le gaz et le charbon (en faible dose).  Un objectif notable du discours de Macron est d’investir dans le nucléaire afin de trouver de nouvelles méthodes afin de réduire le rejet de déchets radioactifs très polluants pour notre planète et nos sols. Actuellement la fission nucléaire est utilisée afin de produire une grande quantité d’énergie tout en rejetant des « déchets » nocifs. L’objectif : produire avec le nucléaire tout en limitant l’impact CO². On parle alors d’énergie « Bas carbone » qui est pourra être très utile afin de limiter le réchauffement climatique. 
 
De plus, il est bon de noter que la production nucléaire n’émet « que »  12g de C0² par KWh contre 11g de CO² par KWh pour l’éolien. Par ailleurs, une autre énergie renouvelable comme l’hydraulique émet en moyenne 24g de CO² par KWh. (source : IPCC 2014)
Pour l’horizon 2050, le mix énergétique permettra d’assurer un mélange entre l’énergie nucléaire ainsi que les énergies renouvelables, tout en proposant des émissions carboniques tendant vers 0g. 
 
De ce fait, un salon se déroulant à Paris permettra de discuter de ces enjeux énergétiques majeurs : le WNE 2021 (World Nuclear Exhibition 2021). Reyes Groupe sera présent afin de rencontrer nos clients actuels ainsi que les acteurs de demain. 
 
Salon-WNE-Reyes-groupe
Reyes Groupe se rendra à Paris afin de rencontrer les acteurs du nucléaire !